Langues
 
Technique - Astuces
Evènements
Webmaster
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

00 - Spectroscopie - Rotation de saturne

Rotation de Saturne
7 mai 2007

Emmanuel et Yves nous rejoignent, et déjà, le soleil se couche sur l'observatoire de Nice. "Après un bon diner convivial made in Coudé" dixit Yves nous avons réalisé les spectres de Venus, Saturne, Arcturus, Spica, et Delta Scorpion, ainsi qu'un film de saturne avec la ToUcam Pro. Au foyer du coudé le Lhires III est très facile à monter et a utiliser. Nous avions installé sur le  LHIIRES III l'entrée au coulant 50mm ce  qui permet de positionner précisément  et rapidement la fente le long des anneaux  L'idée est de mesurer la vitesse de rotation de la planète et de ses anneaux grace à l'effet Doppler sur les raies spectrales solaires.

spectre_saturne_25p.jpg
Observatoire de Nice - Grand équatorial Coudé - Diamètre 400mm focale 10m
Image de Saturne Pierrick - ToUcam SPC900
Spectre de saturne EOS 350D - en haut et en bas spectre de référence de la lampe Neon intégré au LHIRES III réseau 600tr/mm.


 

spectre_saturne_100p.jpg
Détail sur le doublet du sodium. Entre le bas et le haut de la raie du sodium, il y a un décalage de 2 pixels.
L'échantillonnage calculé grâce à la feuille de calcul excel ETCL.xls (ici) est de 0,52 A/pixel
Le décalage est donc de 2x0,52 =1,04 A entre les deux parties du disque
La vitesse de rotation du disque de saturne (en fait jusqu'au bout des anneaux) est donc estimée
à 0, 52 A, car une partie viens vers nous et l'autre partie s'éloigne de nous avec la meme vitesse...


Malgré la faible résolution spectrale on observe quand même que les raies sont légèrement inclinées (2 pixels) par rapport au raies de référence de la lampe au néon du LHIRES III: mission accomplie, on observe très facilement que le disque de saturne en haut sur la photo s'éloigne de nous (car décalé vers le rouge)  alors que celui du bas se rapproche de la terre... Pour plus de précision il faudra utiliser le LHIRES III à pleine résolution c'est à dire avec le réseau de 2400tr/mm, mais les résultats sont déjà très intéressants car très facile à obtenir, un APN suffit pour l'acquisition des spectres, le foyer du coudé étant fixe le poids du LHIRES n'est pas un problème, les réglages sont très faciles à effectuer, pas de vibration de la monture lorsqu'on touche ce qui est vraiment appréciable...

CIMG2166_25p.jpg
LHIRES III au foyer du coudé... Un EOS 350D baaderisé est utilisé en imageur.
L'ordinateur permet d'apprécier immédiatement la qualité des images.

0,52 Angströms / 5896 (longueur d'onde de la 2ième raie du sodium) = v (vitesse en km.s-1) / 300 000
v = 0,52 * 300 000/5896 = 26 km.s-1
En réalité 11km/s mais bon vu l'incertitude sur les données le résultats est dans le bon ordre de grandeur  cool


Date de création : 13/04/2010 @ 12:57
Dernière modification : 05/09/2010 @ 14:48
Catégorie : 00 - Spectroscopie
Page lue 3158 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



^ Haut ^