Langues
 
Technique - Astuces
Evènements
Webmaster
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

01 - Le matériel - Interface d'autoguidage

Mise à jour 26/07/2007

1- les essais
2- la version définitive commande via port parallèle
3- une version USB

1- Les essais:

Interface d'autoguidage raquette DMD-3 Perl Vixen intégrant les relais de commande des 4 boutons de direction, compatible interface bonduelle sur port parallèle. Cette interface peut etre commandée par les logiciels Astrosnap, GuideDog et K3CCDtools. J'ai dans un premier temps utilisé la boite relais de la CCD ST7 que j'ai revendue. Cette boite contient 4 relais OMRON G5V-2 12V directement reliés aux boutons poussoirs de la raquette DDM-3 (je suppose que le cablage est le même pour la DMD-2 ou sur tout autre raquette). La commande des relais s'effectue via un montage de Darlington par 4 optocoupleur 4N25 et 4 transistors de commutation 2N2905, un pour chaque mouvement. Les optocoupleurs sont directement pilotés par le port // via les pins 6, 7, 8 et 9 comme défini dans les montages de type Bonduelle. (voir site Astrobond). Ce montage a comme avantage "d'attaquer" directement la raquette de commande, et de pouvoir utiliser l'autoguidage avec des raquettes qui ne possedent pas de port autoguide. On peut utiliser ce montage avec toutes les raquettes de commande, les relais permettant une isolation électrique totale entre l'électronique de la raquette et l'électronique d'autoguidage. En effet ce montage ne présume pas du potentiel électrique à l'entrée de chaque bouton. De plus les relais encore eux, permettent une intensité de commutation importante ce qui permet d'utiliser ce montage quelque soit le système de commande des moteurs. Les optocoupleurs du coté port parallèle permettent de protéger l'ordinateur.



Ci-dessus les connexions au niveau des boutons poussoirs de la raquette.

Le point commun (fil vert) permet d'éviter de câbler les points A et B, puisque ils sont reliés aux boutons poussoirs de la déclinaison via une résistance de 10K (voir sous le circuit imprimé). J'ai gardé ce montage par commodité car j'utilise la boite de relais sbig mais rien n'empeche de câbler directement les points A et B. Les fils jaune, blanc, rouge, bleu, vert et marron sont directement reliés aux relais OMRON.



Schéma électronique pour un seul mouvement, il faut donc quadrupler ce montage. La résistance de 5 ohms est une protection,
la 47K permet d'imposer un potentiel positif sur la base du transistor.




En image... voici la platine d'essai, les relais utilisés sont ceux de la CCD sbig ST7.
Pour l'objet du test j'ai utilisé cette boite telle quelle. Bientôt j'integrerai les relais et la partie commande sur un même circuit imprimé.


2- une version avec commande //

En remplacement des relais OMRON j'ai commandé de nouveaux relais microminiatures 2RT. J'ai aussi intégré l'alimentation 12V des relais par la connectique de la raquette de commande, une commande d'un APN via le port shuttle et une alimentation pour éclairer le réticule du chercheur.
IMG_0106_r.jpg
A gauche le port Parallèle... En bas jack de commande DSLR et jack d'éclairage du réticule du chercheur
à droite connexion à la raquette de commande DMD-3. En haut sur le couvercle le potentiomètre
d'ajustement de l'éclairage du chercheur.

IMG_0108_r.jpg
Complètement à gauche, interrupteur de connexion du port parallèle.

IMG_0110_r.jpg
La boite refermée.


Interface_autoguidage_2.jpg
Schéma électronique de l'interface d'autoguidage II.


La commande de l'appareil photo est effectuée par le freeware de Steve Barkes DSLR control 1.0.1 (attention la version 1.0.0 ne convient pas):
dslr_ctrl.jpg

Les logiciels pour l'autoguidage via le port parallèle:
Guidemaster: http://www.guidemaster.de/guidemaster_en.asp
Astrosnap: http://www.astrosnap.com/
Proguider: http://www.proguider.com/
Au passage le port parallèle permet aussi de commander la longue pose de la ToUcam (voir ici) et le déclanchement de la pose de l'APN (voir ici).

3- VERSION USB Août 2006.

IMG_8820_s.jpg

Suite à la sortie de l'interface QuickRemote de BUIL nous avons eut l'idée de suivre l'évolution vers l'USB pour deux raisons. La première peu d'ordinateur portable possède dorénavant un port parallèle, et les module PCMCIA / parallèle sont hors de prix. Deuxième raison à la fin de l'année 2007, je l'espère les premiers périphériques WUSB (Wireless USB) vont sortir dans le commerce, des HUB WUSB permettrons ainsi de transformer tout périphérique USB en WUSB. Ansi on pourrait supprimer tous les cables reliant le telescope à l'ordinateur (WEBCAM - autoguidage - Commande de l'APN - autofocus...) et commander le tout dans un rayon de 20m. Quand il faut -13°C c'est agréable de se réchauffer dans un véhicule! Bon je sais c'est un peu du luxe, mais il faut que je prépare ma vieillesse...wink

Le module QuickRemote utilise le chip FTDI FT245BM qui possede un mode Bit -Bang très facile à programmer. Ce chip possède 8 entrées/ sortie directement exploitable à partir d'une connexion USB. Il semble très simple à utiliser... et permet de remplacer le port parallèle par de l'USB. J'ai acheté un USB RAVAR MOD 4 pour tester (environ 34€ ), il suffit de relier EP avec RSTO et +V avec VIO pour l'alimenter puis d'installer le driver XP du FTDI245BL .

10304a.jpg
Le module USB mod. 4 utilise le FTDI245BL
voir la datasheet
USB MOD4 connections:
G   : NC
GND : NC
B+ : NC
+V : NC
ECS : NC
ECLK: NC
EDAT: NC
RSTI: NC
EP : RSTO
RSTO: EP
3V3 : NC
VIO : +V
+V : VIO
/PEN: NC
SI/W: NC
GND : NC
/RXF: NC
/TXE: NC
WR : NC
/RD : NC
D7 : nord D+
D6 : Sud D-
D5 : Est A-
D4 : West A+
D3 : NC
D2 : NC
D1 : NC
D0 : NC
GND : GND
D- : NC
D+ : NC
G : NC
Les sorties D0-D7 forment ainsi un port parallèle!
Le montage est vraiment très facile, j'ai choisit l'alimentation du shipset par l'USB ce qui est très simple a mettre en place: 2 fils suffisent.

Ainsi le logiciel IRIS permet de controler l'interface mais la commande de la longue Pose n'a pas été prévu par BUIL. Dommage car avec un seul module, le logiciel IRIS pourrait commander le suivi, l'APN, la longue pose et l'autofocus!!!! La commande de l'APN (DLSR) via le port série (les convertisseurs USB/Serie se trouvent facilement), et enfin la commande de la longue pose via un autre port série peut être aussi envisagé...


Interface_autoguidage_USB_2.jpg
Le schéma...



IMG_8391_s.jpg
Le module sur son support...

IMG_8392_s.jpg
Le module USB RAVAR mod. 4 monté sur une platine a pastille. Remarquez les pâtes RSTO et EP connectées ensembles,
ainsi que les pins +V et VIO. A partir de là, le module est autonome on peut le connecter au PC, il est reconnu par XP après avoir installé les drivers FTDI.
On peut même tester les sorties D0 à D7 au voltmètre, activer les pins et constater la mise à 5V lors de l'activation.
Sur la gauche les deux fils permettent le maintient mécanique sur la platine (pas de connexion).

IMG_8396_s.jpg
Et voila le RAVAR Mod. 4 installé verticalement dans le boitier anciennement utilisé pour le port //.
On voit très bien les 4 connections pour la commande des 4 directions et la masse (noir)... facile.

Les liens:

Un sujet sur le forum Astrosurf qui m'a inspiré: http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/012542.html
Logiciel Astrosnap la version 1.3f fonctionne à merveille: http://www.astrosnap.com/index_fr.html
Interface LX200 :
http://www.astrosurf.com/lcouvet/Astronomie/articles/autoguidage/autoguidage.htm
Interface de Buil QuickRemote à base du chip FT245BM qui permet de convertir un port USB en port parallèle : http://www.astrosurf.org/buil/quickremote/doc.htm
La version 5.20 du logiciel IRIS qui associé à l'interface QuickRemote permet decommander la raquette via le port USB! : http://www.astrosurf.com/buil/iris/tutorial10/doc26_fr.htm
L'interface ITE-lente: http://itelente.free.fr/rubrique.php3?id_rubrique=15


Merci à Laurent pour son aide très précieuse. wink

Date de création : 31/07/2005 @ 13:49
Dernière modification : 23/08/2007 @ 12:36
Catégorie : 01 - Le matériel
Page lue 21408 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°7 

par Bob le 20/07/2010 @ 18:21

Bonjour
Inspiré du schéma, j'ai réalisé le montage, pour l'instant // et dans quelques temps je joindrai l'interface USB.
Pour l'instant avec guidemaster pas de problème, merci de l'étude !!
Bob

Réaction n°6 

par Laurent le 09/05/2006 @ 21:34

Salut Stéphane,

Je viens de jetter un coup d'oeil aux photos de l'intérieur de la "boite grise". C'est propre. Dommage que tu n'aies pas mis une vue du coté soudure (était-ce moins propre biggrin

A+
Laurent.

PS: Cette fois j'ai réussi à mettre un commentaire !

Réaction n°5 

par lmic le 10/02/2006 @ 11:12

Une question d'odre général sur le suivi. Et-il resonnable de penser pouvoir fair de la photo ciel profond comme vous le faite (exp M42 avec EOS300D + SIGMA 70-300 APOII) le tout sur monture AUTOSTAR de MEADE fourni sur les modéle EATX70/90EC???? La monture est-elle assez précise pour celà dans ces temps de pose?

Merci d'avance, (copie réponse à lmic@free.fr)


Réaction n°4 

par admin le 28/10/2005 @ 11:06

bonjour,
 
merci de réagir a cet article ce qui me permet de me remetre en question wink
En effet j'ai oublié de noter la présence du fil marron... erreur corrigé, le fil vert est le point commun pour la déclinaison...
 
Stéphane

Réaction n°3 

par Michel le 25/10/2005 @ 00:01

Bonjour,

Je suis débutant en astronomie et je souhaite fabriquer l'interface de guidage que vous proposez. Mais il me semble, d'après la photo, que le bouton de la DMD-3(flèche vers le bas) n'est pas relié à l'interface et qu'en fait il n'y a que 3 boutons (haut, gauche et droite) utilisés. Je n'ai pas la documentation de la raquette DMD-3 et je ne sais pas vraiment l'utiliser, donc l'erreur vient peut-être de moi.

Par avance merci pour vos explications et si vous pouvez m'envoyer une copie de la doc du DMD-3, ce serait vraiment super.

Sincères salutations.

Michel.


Réaction n°2 

par admin le 15/10/2005 @ 10:34

Re Réaction n°1
effectivement !!!! Erreur corrigée.

Réaction n°1 

par jef le 19/09/2005 @ 08:43

Euh y aurait pas une erreur au niveau du schéma ?

Je pense qu'il faut couper la jonction entre le collecteur et la masse du transistor de commutation du relais pour que ça marche...

Sinon ; articles intéressants et très belles images :)



^ Haut ^