Langues
 
Technique - Astuces
Evènements
Webmaster
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

01 - Le matériel - Mon matériel : T130/720 Vixen...

Coté Matériel.


C'est en 1991 que j'achète une Super Polaris motorisée double Axe nue chez Franck Valbousquet (Optique & Vision, Juan les Pins). En 1995, tout à fait par hasard, je trouve un tube de 130/720 Perl Vixen d'occasion pour moins de 1000F. Le tube n'était pas très reluisant mais l'optique ne semblait pas avoir souffert des mauvais traitements. Pour la petite histoire, dix ans plus tard j'ai rencontré par hasard l'ancien propriétaire de cet instrument qui la reconnu immédiatement. Plus tard, j'ai récupéré un support en polystyrène condensé pour transformer la monture en table équatoriale grâce à Eric Aristidi de l'association NOVAE. Ainsi, j'ai fixé une rotule Manfrotto et mon ancienne lunette de 50mm (focale 500mm) avec ses anneaux avec le telescope de 130mm de diamètre.

configuration_ccd_parallele.jpg

Filtre solaire pleine ouverture. Webcam en montage afocal oculaire 20mm Kelner + objectif de la ToUcam.

CCD ST7 en parallèle + objectif 90mm Tamron
et Webcam au foyer.

En 1998, j'investis dans une CCD Sbig ST7 que j'utilise régulièrement au foyer puis en parallèle avec le téléobjectif Tamron 90mm f2,5. (Voir les images de l'album). La raquette de commande est modifiée pour accepter le mode self guide de la ST7. Ainsi la CCD contrôle via un bloc relais la raquette de commande des moteurs de la monture Super Polaris pour l'autoguidage.


Rotule Manfrotto support 3 kg.

CCD Sbig ST7

En 2001, je décide d'acheter une Webcam ToUcam Pro, puis je film la serie d'occultation et de rapprochement entre jupiter, saturne et la Lune. Je découvre rapidement l'imagerie planétaire lors de l'opposition de Mars 2003 grâce à Laurent P.

config_solaire_eos300d.jpg
EOS 300D en parallèle et ToUcam pro au foyer. Transit de Venus, le 21 mai 2004.


En 2004, j'achète un Canon EOS300D, une petite révolution dans le monde de l'astronomie d'amateur, premier Réflex numérique à prix abordable équipé du 18-55mm EFS CANON et d'un zoom 70-300 Sigma APO Macro II. Après la revente de la ST7 j'achète une série d'objectifs - SIGMA 8mm f4 EX - EF 50mm 1,4 USM - EF 200mm 2.8 L II USM. Ces objectifs à focale fixe ont l'avantage d'être de très bonne qualité et d'un prix raisonnable rolleyes (~ 300€ la pièce). J'ai aussi choisit des objectifs à grande ouverture dans l'optique de la chasse au grandes nébuleuses diffuses de la Voie Lactée. Suite à un retour SAV du 300D (miroir de visée reflex bloqué) en 2005, je choisit le CANON 350D son digne successeur. C'est grâce à ces deux boitiers que je vais redécouvrir les joies du ciel profond mais en couleur cette fois ci. (voir album)

EOS 300D + Zoom CANON EFS 18-55mm

eos350d.jpg
EOS 350D

Quelques images en astronomie ici...

Zoom SIGMA 70-300 APO MACRO II

8mm_min.jpg
SIGMA 8mm f4 E

200mm.jpg
200mm 2.8 L II USM

50mm_min.jpg
EF 50mm 1,4 USM

En 2007:

L'autoguidage est enfin opérationnel... la lunette guide est fixé au tube optique ce qui permet une meilleure rigidité de l'ensemble, avant les problèmes de flexions ne permettait pas des poses plus grande que 2 minutes au foyer. J'ai installé un chercheur lumineux sur la lunette guide pour trouver plus facilement une étoile guide (merci Jean- Claude). Puis j'ai réduit la dimension de la table équatoriale au minimum pour pouvoir faire la mise en station quelque soit la période de l'année. Du coté électronique l'objectif que je me suis donné est de pouvoir tout diriger à partir d'une liaison USB d'une longueur d'une dizaine de mètre, une fois le pointage de l'objet effectué... En effet, je ne suis toujours pas passé au pointage automatique, car je trouve quand même excitant de devoir pointer l'objet à "l'ancienne", et ça me permet de ne pas perdre la main...

IMG_8817_s.jpg
L'ensemble du matériel de commande.

Premier objectif: passer le boitier d'autoguidage en USB voir ici
Deuxièmement commander totalement les boitiers EOS par USB ce qui n'est malheureusement pas possible avec le logiciel Canon EOS utility. En effet au delà de 30" de pose on est obligé d'utiliser l'entrée "Remote" télécommande ... voir ici
Troisièmement, ma lunette étant un peu petite (50mm de diamètre), j'avais du mal a trouver des étoiles guides proches de certains objets. En plus j'ai toujours dans l'idée de faire un suivi sur noyau cométaire, j'ai donc modifié ma ToUcam pour la longue pose: voir ici
Enfin quatrièmement, en 2006 nous avons observé l'hiver, par des nuits très froide (jusqu'à -13°C) et je me suis aperçu de la faible tenu des batteries des EOS. J'ai donc réalisé une alimentation externe à alimenté en 12V: voir ici



doubleur_s.jpg
J'ai aussi mis un doubleur de focale juste avant la ToUcam pour que le suivi soit plus précis,
ce qui fait une focale résultante pour le suivi: 271/141*500mm = 961 mm.

Date de création : 05/05/2005 @ 14:47
Dernière modification : 02/08/2007 @ 19:13
Catégorie : 01 - Le matériel
Page lue 8890 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



^ Haut ^